Accueil > Sources > Clément-Bayard - Citroën - Levallois-Perret > Photos

Photos

0 | 30

Etat d'avancement du chantier au 25 mai 1897 ; montage des murs du grand atelier C, construits en brique, à soubassement en meulière ; livraison sur le chantier, en structures pré-fabriquées, des éléments de la toiture en sheds

Cette charpente métallique est due à l'entreprise Ernest Pantz, ingénieur-constructeur 38-40 rue Sibuet, Paris (nom lisible sur les fermes métalliques au premier plan à gauche)

A droite, Vélodrome de la Seine

Noter présence des voies de chemin de fer pour le chantier

Au fond, la haute cheminée appartient à l'usine Gauthier-Wehrlé, dont une partie du nom (E...GAUT) se déchiffre à la base de la cheminée

Au fond, à l'horizon, se distingue l'un des gazomètres de l'usine à gaz sur le territoire de la commune de Clichy

Noter absence d'activité sur le chantier : photo prise tôt le matin ou à l'heure du déjeuner ? Etat d'avancement du chantier au 13 avril 1897. Fondations du grand atelier C ; présénce du baraquement de chantier vers la gauche (côté Seine) ; à droite le Vélodrome de la Seine, avec un panneau publicitaire pour ceux qui le fréquentent : Etat d'avancement du chantier au 28 juillet 1897 ; travail sur la partie haute des murs en brique du grand bâtiment C. Etat d'avancement du chantier au 28 septembre 1897.

Photo où l'on voit poser au centre des personnages qui ne sont pas des ouvriers du chantier : peut-être l'entrepreneur Pantz ?

Les murs des bâtiments C et B (à droite) sont achevés.

A gauche, sous-bassements en pierre de taille des bâtiments longeant le quai Michelet (K ou A). Vue intérieure du grand atelier (bâtiment C) en regardant vers le sud depuis l'entrée du bâtiment.

On compte 5 rangées de poteaux métalliques.

Noter sur le poteau à gauche le tuyau de descente des eaux pluviales. Etat d'avancement du chantier au 2 novembre 1897. Vue intérieure du grand atelier (bâtiment C) montrant la charpente métallique. On aperçoit les murs nord et sud avec 6 rangées de poteaux métalliques, chaque rangée soutenant 2 sheds ; D'après un plan constructeur daté du 9 juillet 1896 (noté par Paul SMITH en 1988) il y a une portée de 10m entre chaque poteaux, dans les deux sens ; la hauteur libre sous la poutre transversale serait de 4.50m ; sur un plan du 29 décembre 1898, l'atelier C mesure 160m de long Etat du chantier au 30 novembre 1897.

Vue sur la construction des bâtiments sur le quai Michelet : A au premier plan puis K.

La première ferme de la charpente métallique du bâtiment K, due à l'entreprise Michelin, est en place.

Le barraquement de chantier à droite de la photo, entre les bâtiments B et E est toujours en place.

A gauche on aperçoit le port fluvial sur la Seine. Etat d'avancement du chantier au 21 décembre 1897.

Vue sur le bâtiment K, en voie d'achèvement. La charpente métallique de la toiture est entièrement en place.

A droite, la charpente métallique du bâtiment L. Photo prise vers 1906.

Vue depuis le toit du bâtiment A : vue sur les sheds du grand atelier C avec, au premier plan en bas de la photo, le quai de chargement, couvert, sur lequel on aperçoit des voitures hippomobiles.

La piste 5 est couverte, avec un coude sur la piste intermédiaire entre le grand atelier C et son extension.

Au fond à droite, les toitures en sheds du bâtiment M (le bâtiment N n'est pas encore construit), et au fond à gauche, un hangar sur la rue Clément. Photo prise vers 1906. Intérieur du grand atelier C. Photo prise vers 1906. Vue depuis le toit du bâtiment A, avec les toitures en sheds du grand atelier C à gauche, la couverture de la piste 5, et, derrière, les toitures en sheds, plus hautes, du bâtiment M. Vue de l'enseigne A.Clément - Automobiles 'BAYARD', orientée vers l'ouest sur le quai Michelet. Photo prise vers 1906.

Vue d'une automobile sur la piste d'essai 1, passant devant le bâtiment K ( tout à droite, le bâtiment L) Usine de construction automobile André Citroën. 

Chaîne de finition des autocars, bâtiment non identifié. Noter en bas à gauche la chaîne mi-enterrée. Photo prise vers 1927. Pavillon dit de la Porte de la Bascule, 1954 Photo de chantier de juillet 1955 Vue de l'agrandissement du bâtiment P (peinture) à l'emplacement de l'ancien pavillon dit de la porte de la bascule. Vue de l'intérieur du bâtiment K (ancienne salle des machines), utilisée en 1988 (date de la photo) pour le contrôle qualité aléatoire des 2 CV sortant de la chaîne. Le mur de fond est celui du bâtiment A, avec l'ouverture murée qui donnait autrefois accès pour les visiteurs à la salle des machines (ancien balcon ?) ; à droite la Seine, à gauche la piste 1. Photo datant de la fin des années 1980, peu avant la démolition de l'usine.

Vue de l'atelier Vue de l'usine depuis le quai Michelet dans les années 1980 : au premier plan à droite, façade du bâtiment I, ensuite bâtiments H, G .. 

Sur le toit terrasse du bâtiment H, on aperçoit une cheminée noire : cheminée de ventilation installée en 1937 pour l'évacuation des gaz d'échappements de la salle d'essai des organes standards créée alors dans le bâtiment I Vue de l'arrière de l'usine sur la rue Clément ; A droite la façade du bâtiment P (datant de 1949 ?) Photo datée de 1986. 

Production de 2 CV. Photo non localisée. Production de 2CV. 

Photo non datée et non localisée. Production de la 2CV. 

Photo non datée et non localisée. Photo de 1986. 

Production de 2 CV à Levallois-Perret : vue sur la piste 1 avec le bâtiment E à gauche et F à droite. Photo de février 1988. 

Dernière 2 CV produite à Levallois-Perret, conservée aujourd'hui au Conservatoire Citroën. 

Photo non localisée. Photo de 1988. 

Façade du bâtiment A sur le quai Michelet (n°54 - ancienne entrée des ouvriers). 

Sortie de la dernière 2CV construite à Levallois-Perret en février 1988 (conservée actuellement au Conservatoire Citroën). Château d'eau et bâtiment L (salle des générateurs) et K (salle des machines) donnant sur le quai.

Tout au fond, on aperçoit l'extension Citroën des années 1920 (1924 ?) : bâtiment O.

Noter les nouvelles cheminées doubles de la salle des générateurs (bâtiment L) ; noter aussi à l'extérieur l'affichage des permis de démolir. 

Photo non datée. Années 1980. Vue extérieure de l'atelier O, à l'angle des rues Anatole France et Clément.

Façade en béton et briques silico-calcaires grises, avec baies à arc en plein cintre caractéristique de l'architecture usinière Citroën de l'Entre-deux-guerres.

La partie supérieure de la façade dissimule les toitures en sheds des ateliers ; la partie plus élevée, couverte d'un lanterneau, correspond à une piste intérieure.

Sur le pan coupé du mur, le double chevron Citroën en blanc sur fond rouge conformément à l'image identitaire de la marque de 1986. Usine de construction automobile Clément-Bayard puis André Citroën.

Façade principale sur le quai Michelet, bâtiment A (bureaux) ; le balcon correspond au bureau d'Adolphe Clément, transformé ensuite en cantine.

Noter la survie sur l'acrotère du nom d'origine de l'Usine A.Clément. Bâtiment K, vu depuis le quai Michelet, dans les années 1980. Vue des sheds de l'atelier C, avec au fond, le bâtiment P. 

Années 1980.

0 | 30

Partenaires scientifiques :
Partenaires industriels :

© ANR Usines 3D | Contact | Edition et développement | Mentions légales | Plan du site

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0